La meilleure autonomie des batteries gonfle les ventes

Par Janick Émond - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
La meilleure autonomie des batteries gonfle les ventes

La hausse des ventes des véhicules électriques serait en grande partie due à l’évolution des technologies, selon le président de l’Association des Véhicules Électriques du Québec (AVÉQ), Simon-Pierre Rioux.

Entre 2014 et 2018, la batterie de ces véhicules n’offrait qu’environ 160 km d’autonomie, ce qui pouvait freiner les potentiels acheteurs. Aujourd’hui, en 2020, plusieurs voitures électriques ont une autonomie de plus de 350 km. Pour les prochains véhicules qui arriveront en 2021, on parlerait d’une autonomie de plus de 410 km, selon Simon-Pierre Rioux.

« On vient donc trouver des autonomies comparables aux véhicules à essence. Également, on retrouve de plus en plus de bornes de recharge, comme à l’Étape dans le Parc, donc les utilisateurs n’ont plus nécessairement de crainte de tomber en panne », ajoute-t-il.

De plus, il mentionne que l’on retrouve aujourd’hui des véhicules qui vont plaire davantage aux consommateurs.

« Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, les gens cherchent beaucoup des véhicules avec la traction intégrale, des véhicules un peu plus gros pour transporter la marchandise, et maintenant, on en retrouve sur le marché. »

Incitatifs

Plusieurs incitatifs ont également été mis en place par les gouvernements afin de diriger les gens vers l’achat d’une voiture 100 % électrique.

Par exemple, pour un véhicule de moins de 60 000 $, le gouvernement provincial donne 8 000 $ à l’achat ou à la location. Le gouvernement fédéral lui, pour un véhicule entre 45 000 $ et 55 000 $, donne 5 000 $ à l’achat ou à la location.

Il est ainsi possible pour l’acheteur d’aller chercher jusqu’à 13 000 $ de rabais sur l’achat d’une voiture électrique.

« Il n’y a que les Volvo et les BMW qui n’ont pas droit à ce rabais, parce que leurs véhicules sont beaucoup plus dispendieux », souligne le président de l’AVÉQ.

Tesla

Les véhicules Tesla sont de plus en plus nombreux sur nos routes. Selon Simon-Pierre Rioux, Tesla a été, en quelque sorte, le catalyseur de cette révolution électrique.

« Grâce à de beaux véhicules bien pensé, agréable à conduire, sécuritaire et avec un réseau de recharge solide, Tesla a influencé de nombreux manufacturiers à améliorer tout ce qu’ils avaient à offrir aux consommateurs. Aujourd’hui, tout le monde veut copier Tesla, offrir un véhicule qui peut être mis à jour via le wifi de sa maison pour offrir de nouvelles capacités, par exemple. »

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires