La Guignolée des médias : Une campagne en ligne cette année

Janick Émond - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
La Guignolée des médias : Une campagne en ligne cette année
Guignolée des médias (Photo : Trium Médias - Serge Tremblay)

La Guignolée des médias est de retour cette année, du 23 novembre au 24 décembre, et elle est plus importante que jamais.

En raison de la COVID-19, aucune collecte dans les rues ne se fera en 2020, ce qui aura un impact majeur pour les soupes populaires de la région, qui sont bénéficiaires des dons amassés lors de ces collectes.

« Normalement, la collecte dans les rues permet d’amasser entre 230 000 $ et 260 000 $, ce qui représente 60 à 80 % du budget de ces organismes-là », mentionne la coordonnatrice régionale de la guignolée, Catherine Boulay.

De plus, cette année, les soupes populaires font face à une augmentation des utilisateurs, surtout avec la deuxième vague du virus.

« Déjà que le bilan à la fin 2019 n’était pas très réjouissant quant à l’aide alimentaire, il y avait de plus en plus de gens en emploi qui avait recours à l’aide alimentaire, avec la pandémie ça ne s’améliore pas. »

Selon le bilan faim 2019, de plus en plus de gens en emploi ont recours à l’aide alimentaire. Parmi les répondants, 58,5 % font partie de la tranche d’âge de la population active, soit entre 18 et 64 ans. Et, à ce jour, 13,5% d’entre eux sont en emploi.

Dons

Comme il n’y aura plus de collecte dans les rues cette année, c’est vers le web que pourront se faire les dons en argents. Un site web (www.laguignoleeslsj.com) a été créé spécialement pour la région, sur lequel les gens pourront décider à quelle soupe populaire leur don sera remis.

Également, une campagne nommée Du cœur en double est organisée en collaboration avec Desjardins via la plateforme La Ruche entrepreneuriale. Le total d’argent amassé via cette plateforme sera doublé par Desjardins, jusqu’à concurrence de 1 M$.

« C’est une belle opportunité pour nous d’atteindre ainsi notre objectif de 275 000 $ afin de soutenir nos soupes populaires », souligne Catherine Boulay.

Vous pouvez faire un don sur la plateforme de La Ruche à l’adresse suivante laruchequebec.com/laguignoleedesmedias-saguenay-lac-st-jean.

Pour ce qui est des dons de denrées alimentaires, il sera toujours possible de le faire en se rendant chez les partenaires de la guignolée, soit Jean Coutu, Maxi, Provigo et Via Capitale. Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean s’occupera ensuite de redistribuer le tout. Il sera aussi possible de faire des dons en argents dans ces commerces.

Ceux qui désirent faire un don par chèque peuvent libeller celui-ci au nom de La guignolée des médias, puis le faire parvenir à Évêché de Chicoutimi, 602 Rue Racine E, Chicoutimi, Québec, G7H 1V1.

 

Partager cet article