La forêt de l’érablière de Saint-Augustin infestée par la tordeuse

La forêt de l’érablière de Saint-Augustin infestée par la tordeuse
Érable

PLAN DE COUPE. C’est cette semaine que les élus de la MRC de Maria-Chapdelaine prendront les décisions concernant l’ampleur des travaux de coupe qui devront être réalisées dans le secteur de l’érablière du lac Ceinture à Saint-Augustin. Ces travaux de coupe visent à éradiquer l’infestation de tordeuse du bourgeon de l’épinette.

L’an dernier, la tordeuse avait infesté des secteurs en bordure de la rivière Péribonka, ce qui avait obligé le gestionnaire des TPI, la MRC Maria-Chapdelaine, à entreprendre des coupes pour arrêter la marche de l’insecte. « Nous avons deux secteurs en particulier qui ont été identifiés comme problématique soit Saint-Augustin et Girardville-Saint-Edmond » a indiqué le directeur général adjoint de la MRC, M. Jacques Potvin.

À Girardville-Saint-Edmond, le territoire identifié est sous l’autorité de Produits forestiers Résolu, tandis qu’à Saint-Augustin il se situe sur les terres publiques intramunicipales. M. Potvin souligne que ces territoires identifiés par le Ministère des Forêts de la Faune et des Parcs ne tiennent pas compte des forêts privées qui se retrouvent dans ce secteur.

Les essences qui sont particulièrement touchées par la présence de la tordeuse sont le sapin baumier et l’épinette blanche. « Dépendamment des secteurs où nous devrons intervenir, nous devons procéder à une coupe à blanc, ce qui pourrait obliger les entreprises chargées de la coupe à abattre les arbres d’autres essences », indique M. Potvin. Au moment de mettre sous presse l’inventaire des arbres atteints n’était pas complété et on ne pouvait pas indiquer si l’érablière du lac Ceinture connaîtra des pertes importantes. —J.S.

Partager cet article