La FIQ soutient que le gouvernement nuit au réseau de la santé

La FIQ soutient que le gouvernement nuit au réseau de la santé

SOINS DE SANTÉ. La FIQ déplore que le député Philippe Couillard refuse de rencontrer les professionnelles en soins de sa circonscription.

Près d’une cinquantaine de professionnelles en soins, membres de la Fédération Interprofessionnelle de la Santé du Québec ont manifesté le mardi 14 juillet devant le bureau de circonscription du député de Roberval, Philippe Couillard. Elles tenaient à dénoncer le refus du premier ministre de rencontrer les représentantes des professionnelles en soins de sa circonscription. Elles souhaitaient également sensibiliser la population aux problèmes vécus dans le réseau de la santé du Québec et dénoncer l’impact désastreux des compressions du gouvernement libéral sur la sécurité et la qualité des soins.

« Depuis janvier 2015, nous avons pris contact à six reprises et par écrit avec le bureau de circonscription de monsieur Couillard, pour solliciter une rencontre avec lui mais sans succès. La FIQ représente plus de 700 professionnelles en soins exerçant dans les différents établissements de santé de la circonscription de Roberval. C’est une attitude déplorable et un manque de respect envers celles qui soignent quotidiennement les citoyens du Lac-Saint-Jean », nous a déclaré la présidente du Syndicat des professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires Maria-Chapdelaine, Pauline Paradis.

Selon Régine Laurent, présente sur les lieux de la manifestation, « La population du Lac Saint-Jean juge, à juste titre, que nous sommes la solution aux problèmes d’accessibilité aux soins. Mais pour le moment, le gouvernement fait la sourde oreille et préfère enrichir les médecins et appauvrir les professionnelles en soins. Nous leur demandons de changer de direction avant qu’ils aient saccagé irrémédiablement notre système de santé public », a-t-elle conclu. La prochaine étape, selon Pauline Paradis sera de demander un rendez-vous personnel à Philippe Couillard, le médecin traitant.—J.P.A.

Partager cet article