La construction du prototype dans l’échéancier prévu

La construction du prototype dans l’échéancier prévu
Les travaux d’usinage et d’assemblage des composantes de l’hydrolienne débuteront dans les prochaines semaines aux installations de JAmec à Normandin.

L’hydrolienne de Jamec et l’U. Laval

La mise en opération d’un prototype d’hydrolienne à ailes oscillantes conçu par les chercheurs de l’Université Laval et construit par JAmec de Normandin, se fera selon l’échéancier prévu, soit au début du mois de septembre. Le propriétaire et président du groupe JAmec, M. Alain Bilodeau, souligne que l’usinage et l’assemblage des pièces constitutives du prototype de l’hydrolienne devraient se faire au cours des prochaines semaines, dans les installations de l’usine à Normandin.

Le prototype de l’hydrolienne à ailes oscillantes qui sera construit à Normandin servira par la suite à la réalisation de tests d’efficacité en laboratoire. M. Bilodeau précise que la conception du prototype en termes de plans et devis est pratiquement complétée, certaines pièces ayant déjà été usinées et prêtes à être installées.

Pour JAmec, la réalisation de ce projet représente une façon de diversifier les opérations de l’entreprise, tout en s’inscrivant dans un marché promoteur pour la production d’électricité avec des moyens à faibles incidences sur l’environnement.

Rappelons que l’hydrolienne à ailes oscillantes a été conçue par un groupe de chercheurs de l’Université Laval, dont le professeur Guy Dumas du département de génie mécanique. Les travaux de recherches ont été amorcés il y a maintenant près de 10 ans. La production d’électricité en rivière à l’aide d’une hydrolienne à ailes oscillantes est prévue pour juin 2014.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des