La Bleuetière coopérative de Saint-Augustin crée un fonds de développement communautaire

Photo de dhudon
Par dhudon
La Bleuetière coopérative de Saint-Augustin crée un fonds de développement communautaire
(Photo : Courtoisie)

La Bleuetière coopérative de Saint-Augustin met sur pied un fonds de développement communautaire pour aider à la réalisation de projets dans sa communauté. Les membres de la Coop ont approuvé à l’unanimité la création de ce fonds, dont les sommes amassées seront remises à la Corporation de développement économique et communautaire (CDEC) de l’endroit.

« On cherchait une façon concrète d’aider encore plus notre communauté. On est déjà présent dans le milieu et il est important pour la Coop de s’engager socialement et d’investir à Saint-Augustin », dit son président, René Saint-Pierre, qui est aussi maire de la municipalité.

Ainsi, la Bleuetière coopérative s’engage à verser entre ½ et 1 cent la livre de la récolte de bleuets de la saison, et ce, chaque année. Le record pour cette bleuetière a été de 3,4 millions de livres, mais la récolte moyenne annuelle se situe entre 2 millions et 2,5 millions de livres. Dans ce cas, la Coop verserait au fonds nouvellement créé entre 20 000 $ et 25 000 $.

Inspiré du modèle de l’AGIR

« On s’est inspiré du modèle de l’Agence de gestion intégrée des ressources (AGIR) pour lancer notre nouveau fonds de développement. On veut jouer pleinement notre rôle de coopérative en partenariat avec la CDEC qui, bon an mal an, participe au financement d’une dizaine de projets », poursuit René Saint-Pierre.

Celui-ci rappelle que 15 000 $ investis représentent environ 5 cents du 100 $ d’évaluation à Saint-Augustin.

« Avec ce fonds et celui de la CDEC, on peut aider au maintien de services et d’infrastructures, en loisir, en événements ou autres », indique René Saint-Pierre.

Ce fonds de la Coop bleuetière de Saint-Augustin est en processus de démarrage et sera prêt à jouer pleinement son rôle, d’ici à l’automne.

 

Partager cet article