Journée retrouvailles pour les 25 ans de l’école du coeur

Journée retrouvailles pour les 25 ans de l’école du coeur
La journée retrouvailles de l’école Le Tournant se tiendra le 13 mai prochain

ÉDUCATION. Sous la présidence d’honneur du premier directeur de l’école alternative, Le Tournant de Dolbeau-Mistassini, André Boudreault, se tiendra une soirée retrouvailles pour les anciens élèves et professeurs qui ont fréquenté l’école au cours des 25 dernières années, soirée qui se déroulera le 13 mai prochain.

«Nous voulons que cette soirée retrouvailles se fasse sous le signe de la réussite, la réussite d’une école alternative qui aura permis à plusieurs élèves ayant des difficultés d’apprentissage et scolaires d’obtenir un diplôme d’études secondaires», affirme André Boudreault qui se dit fier d’avoir contribuer au succès de cette école. C’est en 1992 que l’école Le Tournant, créée à la Commission scolaire du Pays des bleuets pour aider les jeunes qui veulent décrocher de l’école, voit le jour sous l’instigation d’André Boudreault, du directeur de l’école Jean Dolbeau Guy Godbout, d’enseignants, de commissaires, qui veulent ainsi mettre de l’avant un projet pour assurer la réussite scolaire à tous.

Au cours de ses 25 ans d’existence, l’école alternative le Tournant aura permis à quelque 1 500 personnes de compléter leurs études secondaires en s’inscrivant dans un cheminement personnalisé dont les caractéristiques ont fait école dans plusieurs milieux tant au Québec qu’ailleurs au Canada. André Boudreault rappelle que comme directeur pendant les 18 premières années du Tournant, il a à plusieurs reprises prononcé des conférences partout au Québec et dans les universités afin de décrire les méthodes d’enseignement et d’intervention utilisées au Tournant.

Aujourd’hui, le directeur du Tournant, Jérémie Gagnon, souligne que l’école accueille une centaine d’étudiants inscrits à des études secondaires et professionnelles, et ceci pour les niveaux de secondaire I à secondaire V. La journée retrouvailles permettra à tous les participants (es) d’échanger sur leur expérience de vie et faire connaître ce qu’ils sont devenus après avoir fréquenté une école humaine, qualifiée d’école du coeur.

Partager cet article