Hypothèque légale sur la minicentrale de Val-Jalbert : Les négociations se poursuivent

Hypothèque légale sur la minicentrale de Val-Jalbert : Les négociations se poursuivent
Minicentrale Val-Jalbert

ÉCONOMIE. La minicentrale de Val-Jalbert est toujours frappée d’une hypothèque légale. Les discussions se poursuivent avec l’entrepreneur Cegerco, qui réclame 1,4 M$ à Énergie Hydroélectrique Ouiatchouan (EHO).

« C’est en voie de règlement et encore ces derniers jours, il y a eu des discussions. La négociation se poursuit et je suis persuadé qu’on pourra en venir à des résultats satisfaisants », a indiqué Alexandre Gauthier, agent de liaison pour la Société de l’énergie communautaire du Lac-Saint-Jean.

On se souviendra que Cegerco a publié un avis d’hypothèque légale contre la minicentrale de Val-Jalbert en juin dernier pour des travaux impayés. EHO disposait alors d’un délai de 60 jours pour régler la créance.

« On a des délais à respecter, mais on n’est pas encore dans ces eaux-là. Il y a encore place pour se parler et faire en sorte que le processus connaisse des avancées », précise Alexandre Gauthier.

Celui-ci ajoute qu’il n’est pas question de laisser la minicentrale être saisie pour un montant qui représente tout juste 3 % de la valeur des installations. « Si ça devient nécessaire d’aller devant le tribunal, chacune des parties pourra faire valoir son point, mais il n’est évidemment pas question d’une saisie », affirme-t-il.

Partager cet article