Gaz propane: la situation… et les prix se rétablissent progressivement

Gaz propane: la situation… et les prix se rétablissent progressivement

Après un risque très élevé de pénurie de gaz propane fin décembre, début janvier, la situation se rétablit peu à peu et la hausse faramineuse des prix du gaz est même en voie de se résorber.

Nutrinor, via sa filiale Propane MM, effectue la livraison de gaz propane dans les régions du Saguenay—Lac-St-Jean, de Québec, de la Côte-Nord, de Chibougamau et du Nord du Québec.

La division Énergie de Nutrinor regroupe les produits pétroliers Sonic et Propane MM. Pour 2012-2013, cette division a enregistré un chiffre d’affaires de136 908 598 $ sur un total de 369 160 636 $ pour l’ensemble du groupe, soit près de 38 % de l’ensemble des activités.

En décembre dernier et au début janvier, l’entreprise a dû subir les contrecoups de deux facteurs majeurs: aux États-Unis, les froids intenses enregistrés dans plusieurs états ont provoqué une hausse considérable de la consommation. Jumelé à ce phénomène, d’importantes tempêtes de neige dans les régions de l’Ouest du Canada ont grandement perturbé la livraison de gaz propane en raison des difficultés pour les trains de circuler.

Rappelons que l’Alberta est le principal centre d’extraction du propane, et la neige qui obstruait les rails de chemin de fer – moyen privilégié de son transport – étaient à l’origine de la baisse des stocks du précieux gaz, au Québec notamment.

« En raison des temps froids, les trains ont été retardés, ce qui a créé un retardement du côté de l’approvisionnement. Mais heureusement, tout est rentré dans l’ordre depuis la fin janvier. Alors, tant au niveau industriel que résidentiel, les embargos sur les livraisons ont été levés à la 3e semaine de janvier et au niveau industriel, on est en mesure de remplir tous nos carnets de commande », souligne d’un trait Sonia Tremblay, coordonnatrice communications et marketing chez Nutrinor.

Naturellement, cette rareté du gaz propane en début d’année a eu une incidence directe sur les prix que les consommateurs, tant résidentiel qu’industriels, ont dû payer à la livraison.

« Les prix ont grimpé à la hausse mais tranquillement, ça se résorbe et l’on devrait connaître un printemps qui devrait se rapprocher de ce que l’on a connu dans les derniers mois, mais effectivement, les prix ont été affecté directement… Ces prix n’ont pas doublé mais ont été majorés de 30 à 35 % facilement mais c’est en voie de se résorber », d’assurer Sonia Tremblay.

Propane MM est sur une belle lancée. La progression des volumes vendus se chiffrait à 7 % en 2012 et l’année 2013 a été marquée par une croissance des volumes vendus de 10 % grâce à un hiver froid et au renouvellement d’un contrat industriel.

Dans le dernier rapport annuel de Nutrinor, on souligne notamment que le développement du secteur résidentiel connaît une croissance soutenue. Le propane demeure un des chauffages d’appoint les plus prisés par le secteur résidentiel en raison de la rapidité et l’efficacité de la combustion, de la propreté du combustible et de l’attrait des équipements sur le marché disponibles dans les quincailleries du groupe.

Les essais de conversion des véhicules vers le propane ont également confirmé les hypothèses quant à l’avenir de ce segment de marché.

Le lancement de Pro2 conversion par Propane MM assurera la transformation des véhicules au diesel et à essence vers le propane, une technologie exclusive qui profitera aux entreprises de transport qui souhaitent économiser et diminuer leur emprunte environnementale.

L’entreprise croit également que sa présence à Chibougamau est un gage de succès dans les projets de développement du Nord.

Partager cet article