Entre économie, relance et santé

Serge Tremblay
Entre économie, relance et santé
Le maire Pascal Cloutier. (Photo : Serge Tremblay)

Gaz naturel, reprise post-COVID, services de santé de proximité, le maire Pascal Cloutier et son conseil municipal ont plusieurs dossiers à l’ordre du jour d’ici les élections municipales de novembre prochain.

Nous en avons parlé au sein du conseil et pour nous, en 2021, on continue comme si ce n’était pas la dernière année de notre mandat. Il faut continuer de suivre et de pousser nos dossiers. Il n’est pas question de ralentir parce qu’il y aura des élections », mentionne le maire Cloutier, qui n’a d’ailleurs toujours pas fait connaître ses intentions à ce sujet.

Le prolongement du réseau de gaz naturel est l’un des dossiers que le maire souhaite continuer de pousser. Depuis plusieurs années déjà, Pascal Cloutier martèle l’importance pour le développement économique du haut du lac d’avoir accès au gaz naturel.

Un projet est sur la table avec Énergir, mais il s’agit d’une démarche de longue haleine qui ne pourra se concrétiser sans des investissements majeurs des gouvernements.

« Nous avons maintenant une personne-ressource là-dessus pour faire avancer le dossier. On espère de bonnes nouvelles d’ici la fin de l’année et ça avance. On sait aussi que c’est un dossier qui est régional, mais pour nous, ici, c’est une priorité. »

Reprise

À l’image de la population, le maire de Dolbeau-Mistassini se dit impatient de savoir si les activités, festivals et événements pourront enfin reprendre en 2021.

« La situation s’améliore et on espère pouvoir retrouver une certaine normalité pour tenir nos activités et événements. Les bénévoles sont encore là, heureusement, et ont hâte de pouvoir faire quelque chose. Nous, on veut être là pour les appuyer. »

Devoir sauter une nouvelle année d’activités et d’événements serait un coup dur à encaisser pour plusieurs et pourrait contribuer à démobiliser des bénévoles, des gens dont on a toutefois grandement besoin pour maintenir une collectivité dynamique, rappelle le maire.

« On veut aussi avoir un œil sur le secteur commercial et la restauration. On sait que la situation est préoccupante pour plusieurs et on va voir comment les supporter. Nous avons déjà reconduit notre fonds de développement, mais il y a d’autres choses qui pourraient suivre. »

Santé

Les services de santé de proximité à l’hôpital de Dolbeau-Mistassini constituent un enjeu d’importance depuis plusieurs années dans le milieu. La COVID a changé la donne, mais les élus veulent demeurer vigilants.

« Ça allait bien du côté de nos services de santé, on était sur une lancée et on avait des solutions avec le CIUSSS avant la pandémie. Il faut absolument reprendre là où on était, mais il y a du positif avec le projet du bloc opératoire qui continue d’avancer. »

Partager cet article