Élections fédérales : Le soutien aux médias la priorité de Jean-Simon Fortin

Par Janick Émond
Élections fédérales : Le soutien aux médias la priorité de Jean-Simon Fortin
Le candidat du NPD dans Lac-Saint-Jean, Jean-Simon Fortin. (Photo : TRIUM MÉDIAS - Janick Émond)

Le soutien aux médias locaux figure au sommet de la liste des priorités du candidat du NPD dans la circonscription de Lac-Saint-Jean, Jean-Simon Fortin.

Le néo-démocrate affirme que son parti a l’intention de taxer les géants du web, tels que Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft (GAFAM). Toutefois, il mentionne que le pourcentage de taxation n’a pas encore été déterminé.

« Il y a également l’article 19 de la loi sur l’impôt, qui fait en sorte que lorsqu’on achète de la publicité dans un média du même pays, il y a une déduction d’impôt. Le problème, c’est que ça s’applique aussi à la publicité sur les médias en ligne. Donc on voudrait changer ce règlement-là, pour que les médias en ligne ne soient plus assujettis à ça. »

Gestion de l’offre

Tout juste en dessous du dossier des médias sur la liste de Jean-Simon Fortin, on retrouve celui de la gestion de l’offre.

« On veut renégocier le nouvel ALENA, parce que trop de brèches ont été ouvertes par les Libéraux et nous voulons les combler. Également, avec la compensation des Libéraux, il n’y a qu’un an de sécurisé. Donc nous, on voudrait assurer une compensation à plus long terme. »

Cependant, il n’a pas avancé de montant, puisque le cadre financier de son parti n’était pas encore dévoilé lors de l’entretien.

Environnement

Le plan du NPD dans le dossier de l’environnement est de faire la transition vers les énergies vertes. Pour y arriver, Fortin explique que 300 000 emplois seraient créés à travers le Canada afin d’affecter le moins de travailleurs possible.

« On veut aussi arrêter toutes les subventions aux industries pétrolières. Ça représente presque 20 M$ par année et c’est beaucoup d’argent que nous pourrions sauver et réinvestir dans les énergies vertes. »

De plus, il soulève que le NPD s’engage à réduire de 38 % les émissions de gaz à effets de serre d’ici 2030.

Main-d’œuvre

Pour combler le manque de main-d’œuvre, Jean-Simon Fortin mentionne que ça passe par l’immigration et les jeunes.

« Il faut garder les jeunes dans la région et nous voulons augmenter les fonds pour la francisation des immigrants. En ayant une meilleure francisation, ça aide pour que les immigrants puissent s’installer en région et pas seulement dans les grands centres. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des