Dolbeau-Mistassini veut améliorer ses performances en gestion

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Dolbeau-Mistassini veut améliorer ses performances en gestion
Le maire de Dolbeau-Mistassini, Pascal Cloutier. (Photo : Trium Médias - Serge Tremblay)

La Ville de Dolbeau-Mistassini désire poser un diagnostic sur l’ensemble de son organisation afin de voir où elle pourrait améliorer ses pratiques de gestion et être plus performante.

Le portrait organisationnel de l’administration municipale a beaucoup changé ces dernières années, avec l’ajout de nouvelles ressources, ce qui a incité les élus à envisager la pertinence de poser un diagnostic.

« On a ajouté Tourisme Dolbeau-Mistassini, on a embauché une ressource en développement économique. Les choses ont changé et on est quand même autour de 200 employés à la Ville de Dolbeau-Mistassini, alors c’est normal de regarder s’il y a des choses à améliorer », a expliqué le maire, Pascal Cloutier.

Le mandat de mener ce diagnostic a été confié à la firme Raymond Chabot Grant Thornton, pour un montant de 19 402 $.

Objectif

L’objectif sera d’examiner la structure administrative de la Ville, d’évaluer les performances de gestion en place et la définition des rôles et responsabilités de chacun. Le rapport dégagera également des pistes de solution pour permettre à l’organisation municipale de s’améliorer.

« C’est toujours bon de regarder où on peut faire mieux et également de se comparer à d’autres. Ce serait le premier diagnostic que l’on ferait, alors c’est à propos de le faire. C’est toujours dans le but d’être efficace et de s’améliorer. »

Cette orientation avait été prévue au processus budgétaire 2020 de la Ville de Dolbeau-Mistassini.

Façades commerciales

Dans un tout autre dossier, les élus ont décidé de bonifier le montant dévolu au programme de soutien à la revitalisation des façades commerciales et industrielles. Ce programme a généré des retombées jugées intéressantes au fil des ans, qui ont permis d’améliorer l’apparence de plusieurs édifices dans des zones ciblées.

Le programme disposait d’une enveloppe de 40 000 $ par année jusqu’ici, mais celle-ci sera portée à 60 000 $ par année.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des