Dolbeau-Mistassini modifie ses règles

Dolbeau-Mistassini modifie ses règles
Les nouveaux développements domiciliaires à Dolbeau-Mistassini devront maintenant faire l’objet de protocole d’entente avant d’être mis en vente.

DÉVELOPPEMENT. Afin de permettre que la banque de terrains desservis et disponibles sur le territoire de la ville soit utilisée à des fins de construction, la ville de Dolbeau-Mistassini met de l’avant un protocole d’entente avec les promoteurs qui désirent développer de nouveaux terrains et de nouvelles rues sur son territoire.

Ainsi, en accordant à l’entreprise Rébec inc. la possibilité de développer des terrains sur la nouvelle rue du Frère Victor, la ville assortit des conditions, dont celle voulant que le promoteur doive assumer à 100% des coûts pour les infrastructures. De plus, la ville impose des restrictions quant au nombre de terrains qui peuvent être développés. Sur une possibilité de 18 terrains, le promoteur doit en développer un maximum de 10 et les vendre, avant de procéder aux travaux d’aménagement des autres terrains.

Ce type de protocole sera dorénavant signé pour tout projet de développement domiciliaire. Le conseiller municipal, Luc Simard, précise que la ville a décidé de limiter ce type de développement étant donné que la banque de terrains desservis et disponibles est considérable sur le territoire de la ville.

« Nous ne voulons pas empêcher les nouveaux développements, mais nous voulons rentabiliser les investissements réalisés dans l’actuelle banque de terrains », a commenté le conseiller. —J.S.

À lire aussi : Plus de 200 terrains disponibles dans la MRC Maria-Chapdelaine.

 

 

 

 

 

Partager cet article