Dolbeau-Mistassini maintenant le seul employeur pour les loisirs

Dolbeau-Mistassini maintenant le seul employeur pour les loisirs
La ville de Dolbeau-Mistassini intègre les employés de Gestion Arpidôme au personnel municipal.

GESTION ARPIDOME.Les élus municipaux de Dolbeau-Mistassini ont entériné les protocoles d’entente intervenus entre les syndicats et les directions des ressources humaines afin d’intégrer les quelque 20 employés de Gestion Arpidôme au personnel municipal.

« Nous tournons ce soir une page d’histoire en mettant un terme au contrat de gestion qui nous liait à un organisme qui a su rendre des services inestimables à la ville », a commenté le maire Richard Hébert, en saluant cette intégration. « Nous pourrons ainsi mieux contrôler les activités et les dépenses en matière de loisirs sur le territoire de la ville », a par ailleurs précisé le maire Hébert.

Gestion Arpidôme a été mis sur pied au lendemain des Jeux du Québec de 1985 dans l’ancienne ville de Dolbeau. L’organisme avait comme mandat de gérer le service des loisirs de la municipalité et il recevait une subvention de la ville pour ce faire. Un conseil d’administration formé de bénévoles voyait à l’administration des diverses activités et procédait à l’embauche du personnel requis pour ce faire. À la fusion des deux villes en 1997, l’organisme est demeuré le gestionnaire des loisirs. Les difficultés de recrutement de bénévoles pour constituer le conseil d’administration sont apparues surtout depuis près de cinq ans. La ville a donc décidé de reprendre le contrôle du service des loisirs.

Le conseiller Luc Simard a par ailleurs indiqué que la municipalité économisera plus de 300 000 $ sur une dizaine d’années en récupérant ainsi le personnel de Gestion Arpidôme. « Les ententes prévoient que des personnes ne seront pas remplacées et que certaines connaîtront une diminution d’heures de travail », a précisé M. Simard. Cette intégration représente une augmentation de la masse salariale de 1,2 million$ pour la ville de Dolbeau-Mistassini.—J.S.

Partager cet article