Dolbeau-Mistassini aura un manque à gagner de 230 000 $

Dolbeau-Mistassini aura un manque à gagner de 230 000 $
Le maire Richard Hébert a présenté les grandes lignes de la situation financière à la ville de Dolbeau-Mistassini.

COMPRESSIONS.Dans son discours sur l’état des finances à la ville de Dolbeau-Mistassini, le maire Richard Hébert a indiqué que l’élaboration du budget 2015 présente un casse-tête nouveau alors que la ville présente un manque en gagner de 230 000 $ en raison des compressions imposées par le gouvernement du Québec avec le nouveau pacte fiscal.

« Nous procédons actuellement à une évaluation en profondeur de notre implication dans le domaine sociocommunautaire et événementiel », a indiqué le maire Hébert alors que le conseil n’écarte pas de réduire l’aide financière apportée aux organismes oeuvrant dans le domaine touristique, comme les festivals. Cette situation pourrait aussi conduire le conseil municipal à augmenter le taux de la taxe foncière, si on veut conserver le niveau de dépenses aux mêmes paramètres que cette année. « Nous savons que le premier ministre a avisé les municipalités de ne pas augmenter les taxes pour compenser les compressions, mais si nous voulons maintenir le niveau de service l’option demeure sur la table », a précisé le maire Hébert. Ce dernier affirme que l’on fera tout pour maintenir le niveau de taxe foncière pour 2015.

Année 2014

Pour l’année en cours, la ville de Dolbeau-Mistassini prévoit terminer l’année avec un surplus d’opérations de 204 659 $, alors que les dépenses de fonctionnement devraient totaliser 22 147 757 $. Au 31 décembre 2014, le surplus accumulé devrait se situer à 1 458 849 $.

Le maire Hébert a mentionné que l’année 2014 aura permis au conseil de procéder à une réorganisation de la structure culturelle, procéder à la prise en charge des bâtiments du service des loisirs par les travaux publics tout en procédant à une évaluation du service des loisirs.

La réalisation d’un projet pilote pour la revitalisation du centre-ville, l’instauration de quartiers à épandage réduit et la réalisation d’une planification stratégique à l’aide du forum citoyen font aussi partie du travail réalisé en cours d’année.

Pour l’année 2015 trois dossiers demeurent majeurs exigeront des décisions voire des investissements. Le conseil devra analyser et décider ce qu’il adviendra de la construction d’une piscine intérieure en remplacement des installations actuelles. La construction d’une nouvelle caserne de pompier dont les détails devraient, être connus dans les prochains mois fait aussi partie des immobilisations qui seront en chantier. Enfin la ville entend procéder à la réalisation d’un nouveau plan d’intervention sur le renouvellement des infrastructures municipales.—J.S.

Partager cet article