Des Dolmissoises à la finale provinciale du Défi génie inventif

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Des Dolmissoises à la finale provinciale du Défi génie inventif
Ces quatre étudiantes de la polyvalente Jean-Dolbeau représenteront la région lors de la finale provinciale du Défi génie inventif. (Photo : courtoisie)

La polyvalente Jean-Dolbeau sera représentée lors de la finale provinciale du Défi génie inventif, qui se tiendra à l’École de technologie supérieure (ETS) à Montréal.
Coralie Ouellet, Jolianne Corneau, Catherine Muirhead et Mégane Lavoie ont relevé avec brio le défi qui consistait à mettre au point un prototype devant lancer un projectile sur deux cibles.
Là où l’inventivité est nécessaire, c’est que le prototype doit être déclenché dans une suite de cinq événements en chaîne dont l’étape finale est le lancer du projectile. À titre d’exemple, une bille roulant pour percuter une pièce déclenchant une action constitue un événement.
Les quatre étudiantes ont obtenu un score de 97,15 % lors de la finale régionale pour s’emparer de la première place au cumulatif des quatre manches. Elles représenteront donc le Saguenay-Lac-Saint-Jean lors de la finale provinciale les 24 et 25 mai.

Le prototype jugé le plus inventif a été mis au point par trois étudiants de la polyvalente Jean-Dolbeau.

Créativité
Une autre équipe de la polyvalente Jean-Dolbeau a aussi attiré l’attention. Mathieu Lamontagne, Benoît Ménard et Vincent Paradis ont obtenu une mention spéciale pour leur créativité.
Un groupe d’ingénieurs de la région avait pour mandat d’examiner les différents prototypes afin de déterminer lequel démontrait le plus de créativité et a choisi celui des trois gars.
Les enseignantes Louise Simard et Hélène Nadeau ont travaillé en collaboration afin de faire en sorte de faire vivre le Défi génie inventif à leurs élèves.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des