Dernière chance pour sauver le 34e Groupe scout

Photo de dhudon
Par dhudon
Dernière chance pour sauver le 34e Groupe scout
Les camps scouts sont des moments forts pour les jeunes qui apprennent la vie de groupe et la survie en forêt. (Photo : Courtoisie)

Après cinq ans d’inactivité en raison d’un manque de bénévoles, le 34e Groupe scout de Dolbeau-Mistassini joue sa dernière carte. L’organisation lance un ultime appel afin de recruter des adultes pour former un conseil d’administration et des animateurs et animatrices. Le temps ou jamais pour faire une B.A.

« C’est la dernière chance si on veut que le scoutisme poursuive sa mission à Dolbeau-Mistassini. Si notre appel reste lettre morte, ce sera la fin. On devra alors céder tout notre inventaire de matériel et équipements divers acquis au fil des années à un autre groupe scout qui voudra bien l’acquérir », explique Lynda Robert.

Actuellement, il n’y a aucun animateur et aucun membre au conseil d’administration. Pour relancer le groupe, l’organisme doit recruter au minimum quatre personnes. Idéalement, il en faudrait plus pour mieux répartir les tâches.

« Il faut un nouveau groupe de personnes pour reprendre les activités. Il y a un essoufflement de bénévoles depuis quelques temps. Je cède ma place, mais si des gens veulent reprendre le flambeau, je serai là pour les aider au redémarrage », assure Lynda Robert.

Le 34e Groupe scout a une riche et longue histoire. Pour Lynda Robert, il serait dommage de perdre cette organisation qui a tellement vu passer de jeunes au fil des années.

Besoin d’une relève

« Tous les ans, je reçois des demandes de jeunes et de parents qui veulent s’inscrire ou inscrire leur enfant au 34e Groupe scout. Faute d’animateurs et d’animatrices, on ne peut pas démarrer de groupes. Il faut une relève d’adultes prêts à rependre ça en main », poursuit celle qui a consacré au moins une quinzaine d’années au 34e Groupe scout.

Les deux dernières années de pandémie n’ont fait qu’accentuer ce déclin.

« Je trouverais ça plate si on perdait les scouts à Dolbeau-Mistassini. Les jeunes qui sont passés ont vécu tellement de belles expériences. On aimerait que d’autres jeunes aujourd’hui puissent vivre ça eux aussi ».

Le scoutisme, rappelons-le, est un mouvement jeunesse qui repose sur l’apprentissage de valeurs (solidarité, entraide et respect). Il favorise la débrouillardise, enseigne les techniques de survie en forêt, la vie de groupe, etc.

Les adultes intéressés à relancer les scouts ou désireux de prendre des renseignements doivent communiquer avec Mme Lynda Robert au 418 276-5184.

À ses belles années, le 34e Groupe scout comptait jusqu’à une trentaine de jeunes d’âge louveteaux (9-10-11 ans).

 

Partager cet article