Denis Trottier propose un plan à la première ministre

Denis Trottier propose un plan à la première ministre
Le député Denis Trottier représentera le Québec au Forum franco-québécois de la filière bois-forêt qui se tiendra à Paris.

Le député de Roberval à l’Assemblée nationale et adjoint parlementaire à la forêt, M. Denis Trottier, a rencontré la première ministre du Québec, Mme Pauline Marois mardi soir dernier, afin de lui présenter les grandes lignes d’un plan d’actions et de soutien au développement de l’industrie forestière au Québec. La rencontre avait pour objectif d’obtenir l’appui de la première ministre et du conseil des ministres quant aux divers éléments qui composent le plan d’actions élaboré au cours de la première année du gouvernement du Parti Québécois.

La rencontre s’est déroulée quelques heures avant le départ de Denis Trottier pour l’Europe, où il participera entre autres à un colloque sur l’industrie forestière à Paris au cours des prochaines semaines. «Nous présenterons notre stratégie de développement de l’industrie forestière au cours de l’automne », a indiqué M. Trottier quelques minutes avant sa rencontre avec la première ministre.

Bilan

Le député Trottier devait par ailleurs dresser le bilan de la première année du mandat du gouvernement du Parti Québécois dans le comté de Roberval. Qualifiant cette première année de satisfaisante, Denis Trottier s’est dit par ailleurs heureux d’avoir contribué à mener à bon port le dossier de la téléphonie cellulaire à Girardville, de conduire vers sa réalisation la construction de la prison à Roberval et de permettre la concrétisation du projet de minicentrale à Val Jalbert.

Du coté économique Denis Trottier affiche une note positive pour avoir contribué par son travail à l’arrivée du gaz naturel à l’usine de pâte Résolu à Saint-Félicien, à l’annonce d’investissements pour la réfection de la marina à Saint-Félicien, du développement de l’Auberge des Plaines à Saint-Edmond-les-Plaines, de la contribution à l’étude de la relance des Grands Jardins à Normandin. Le député souligne par ailleurs avoir piloté différents dossiers d’infrastructures dans les municipalités, en plus d’assurer les rencontres fréquentes avec les intervenants et les organismes de partout dans le comté. —J.S.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des