Denis Lebel entend développer le transport ferroviaire dans la région

Denis Lebel entend développer le transport ferroviaire dans la région

Ministre du Transport, des Infrastructures et des Collectivités

Roberval – Même si dans certaines régions du pays on étudie la possibilité de réduire les services de transports ferroviaires en raison d’une baisse marquée de l’achalandage, le Saguenay-Lac-Saint-Jean et en particulier dans la MRC de Maria-Chapdelaine, le ministre Denis Lebel entend maintenir les niveaux d’entretien et de développement du transport ferroviaire.

En rencontre éditoriale avec les représentants des journaux Transcontinental au Lac-Saint-Jean, le ministre Lebel a été catégorique quant au maintien du programme d’entretien des voies ferrées sur le territoire de la MRC de Maria-Chapdelaine. Même si la fermeture de la papetière à Dolbeau-Mistassini a entraîné une baisse significative du transport par train sur le territoire, M. Lebel confirme que les programmes d’entretien qui ont été annoncés pour assurer un transport ferroviaire sécuritaire et en bon état seront maintenus. « Ce qui a été annoncé comme travaux d’entretien sera maintenu sur le territoire régional, les études sur la pertinence de maintenir le transport ferroviaire ne se retrouvent pas ici », a indiqué M. Lebel.

Pont ferroviaire

Interrogé sur la construction d’un pont ferroviaire au-dessus de la rivière Mistassini à la hauteur de Dolbeau-Mistassini, le ministre Lebel a indiqué qu’il s’agissait là d’une infrastructure importante pour le développement économique du milieu. « Nous avons déjà participé au financement d’une étude, nous attendons la présentation d’un projet concret », souligne M. Lebel. Le ministre a par ailleurs tenu à souligner que l’implication financière du gouvernement du Canada dans la construction du pont est dépendante des disponibilités budgétaires. « Nous verrons les divers programmes qui pourront se rattacher à une telle construction lorsqu’on nous présentera le projet », a précisé M. Lebel.

Grands Jardins

Interrogé sur la disponibilité du million de dollars annoncé pour aider un projet de développement aux Grands Jardins de Normandin, le ministre Denis Lebel a indiqué qu’une somme pouvant aller jusqu’à ce montant est toujours réservée. « Nous attendons la présentation d’un projet de relance pour voir à quelle hauteur nous pourrons supporter les démarches de la ville et des organisateurs du site touristique », déclare M. Lebel. Soulignant qu’une rencontre devrait se tenir dans les prochaines semaines avec les représentants de la ville et du comité de relance, M. Lebel a indiqué que l’on devrait à ce moment connaître les besoins réels de même que le montage financier du plan de relance.

Forêt

Appelé à commenter une éventuelle reprise dans le secteur forestier et les conséquences pour le milieu du comté de Roberval-Lac-Saint-Jean, le ministre Denis Lebel se montre confiant de voir que certaines actions sont de nature à être encourageantes pour l’avenir. « La mise en place de certains programmes en vue de relancer l’économie américaine et la construction dans ce pays, le fait que le marché chinois représente pour le bois de l’est du Canada une voie d’exportation nous permet d’espérer de meilleurs jours », déclare M. Lebel. Le ministre estime qu’une telle reprise est de nature à assurer les assises de Produits forestiers Résolu.

Le Journal Nouvelles Hebdo, un média de Transcontinental.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des