Compétition des pompiers : L’équipe de Normandin ressort gagnante

Compétition des pompiers : L’équipe de Normandin ressort gagnante
Les pompiers de Normandin

DOLBEAU-MISTASSINI. L’équipe de la Régie le GÉANT constituée de sept pompiers de la caserne de Normandin remporte la Compétition des pompiers haut la main pour la première fois en 9 ans de participation. L’an dernier, ils siégeaient en troisième place et avaient été nommés l’équipe avec le meilleur esprit d’équipe.

Les grands gagnants de cette 10e édition de la Compétition ont cumulé un temps total de 18 minutes et 37 secondes pour l’ensemble des cinq épreuves en équipe. Les équipes de Saint-Barnabé Nord et de Saint-Honoré suivent de près en deuxième et troisième positions.

Les pompiers de Saint-Bruno, nommés vainqueurs 6 ans d’affilée, et ceux de Joliette, l’équipe gagnante de l’année dernière, ne comptaient pas parmi les 9 équipes participantes. On pouvait donc s’attendre à voir de nouveaux champions cette année.

LES ÉQUIPES LOCALES

Dix pompiers de Dolbeau-Mistassini regroupés en deux équipes ont pris part aux défis. Éric Gaudreault, Tony Guillemette et Sébastien Morel ont d’ailleurs décroché les trois premières positions lors des épreuves individuelles du vendredi 4 juillet.

Tous sont ravis d’avoir pu montrer à la population qu’on peut compter sur les combattants du feu. « La présentation des défis nous apporte une bonne visibilité. Ça donne une idée de ce qu’on fait lors d’une intervention. Il y a certainement des personnes qui ne savent pas comment ça se passe lorsqu’il y a un feu. On ne fait pas qu’arroser la maison de l’extérieur. On entre aussi à l’intérieur où il y a de la fumée et des obstacles », spécifie Philippe Houde, le capitaine de l’équipe Dolbeau-Mistassini 1.

UN RETOUR INCERTAIN

Carl Lupien, président de l’événement, n’a pas pu confirmer le retour de l’événement pour l’année prochaine. « Malgré une bonne réponse de la population à la Compétition, on ne sait toujours pas s’il y aura une 11e édition. On a dû devancer les activités dimanche en raison de la pluie, mais il y a eu un bon taux de présence samedi », indique M. Lupien. C’est une année décisive pour le sort de la Compétition des pompiers.—F.F.

Partager cet article