Chalet du 49e : quand l’achalandage est multiplié par sept

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Chalet du 49e : quand l’achalandage est multiplié par sept
Le Chalet du 49e de Notre-Dame-de-Lorette. (Photo : Trium Médias - Serge Tremblay)

En construisant le Chalet du 49e pour servir notamment de relais de motoneige, la municipalité de Notre-Dame-de-Lorette savait qu’elle répondait à un besoin. Elle ne s’attendait cependant pas à multiplier son achalandage par sept dès le premier hiver.

Ce sont pourtant les résultats qui sont au rendez-vous cette année, alors que les motoneigistes continuent d’affluer sur la Passerelle du 49e. Avec son emplacement, son service d’essence et ses locaux flambant neuf, le Chalet du 49e semble avoir été adopté rapidement.

Flambant neuf, le Chalet offre un cachet particulier.

« Avec les retards, nous n’étions pas vraiment fonctionnels lorsque nous avons ouvert. Là, on est bien installé et ça va bien. On reçoit de très bons commentaires », indique la directrice générale, Valérie Tremblay.

Le Chalet du 49e est géré par le Comité de développement de la localité, avec une collaboration étroite de la municipalité.

Son opération ne pourra cependant pas reposer uniquement sur la saison de motoneige, même s’il s’agit d’un gros morceau, afin de rentabiliser l’investissement. L’endroit pourrait être loué pour des événements, par exemple.

Et des analyses seront faites afin de voir comment le Chalet pourrait trouver sa place pendant la belle saison. Le quad ne génère pas le même achalandage que la motoneige, mais il y a lieu de voir ce qui pourrait être fait.

« Il y a quelques idées qui ont été lancées, mais il y a une réflexion globale à faire là-dessus », mentionne le maire.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des