C’est parti pour les célébrations du 125e à Dolbeau-Mistassini

C’est parti pour les célébrations du 125e à Dolbeau-Mistassini
C’est parti! Coupure du ruban et coupe de champagne pour lancer les Fêtes du 125e.

HISTOIRE. Les Fêtes du 125e de Dolbeau-Mistassini sont officiellement ouvertes. Une première activité Week-end Retrouvailles a donné le ton alors qu’environ 500 personnes ont pris part samedi soir à l’une ou l’autre des activités présentées à l’aréna de la 8e Avenue.

À tout seigneur tout honneur, les Pères Trappistes étaient bien représentés à cette fête, cette communauté qui s’établissait en 1892 pour fonder Mistassini.

En cette année 2017, la Ville a voulu souligner trois anniversaires d’importance pour la population dolmissoise : les 125 ans de Mistassini, les 90 ans de Dolbeau et les 20 ans de la fusion, qui a donné naissance à la ville de Dolbeau-Mistassini en 1997.

Pour le maire Richard Hébert, il s’agit d’une page importante de notre histoire qui rappelle les réalisations au fil des ans, grâce à des hommes et des femmes qui, par leur courage, leur détermination et leur foi en l’avenir ont bâti cette communauté et ensuite passé le flambeau aux générations suivantes pour faire de Dolbeau-Mistassini ce qu’elle est aujourd’hui.

« Ce 125e anniversaire est aussi un moment privilégié pour nous projeter vers l’avenir avec la même fougue et la même confiance que ceux et celles qui nous ont précédés », estime le maire Hébert.

Il souligne que plusieurs autres activités viendront marquer et rappeler notre histoire tout au long de l’année et particulièrement cet été.

Le passé garant de l’avenir

Le maire Hébert a lancé les festivités et s’est adressé aux invités lors d’une cérémonie protocolaire, tout comme le député fédéral de Lac-Saint-Jean, Denis Lebel qui a partagé quelques-uns de ses nombreux et bons souvenirs à Dolbeau-Mistassini. Assistait aussi aux cérémonies celui qui fut maire de Mistassini jusqu’à la fusion, Jean-Marc Gendron, en compagnie de sa conjointe.

Les invités ont eu droit à un documentaire historique avec photos intitulé « Sur les traces de Beauchemin », un des cofondateurs de Dolbeau. D’ailleurs, une visite guidée pédestre du même nom, en collaboration avec la Société d’histoire et de généalogie Maria-Chapdelaine, sera offerte du 6 juillet au 3 septembre, permettant ainsi aux participants d’en apprendre davantage sur les points d’intérêt dans le quartier des Anglais.

Une trentaine de kiosques représentant autant d’organismes étaient aménagés à l’aréna, chacun relatant sa propre histoire. Décorations, fanfare, amuseurs publics, musique, tout y était afin de divertir la population dans une ambiance presque familiale. Une animation était aussi assurée toute la soirée avec les Fous du roi, une revue musicale des 125 dernières années, le groupe Les Crooneurs cogneurs et le DJ Cédric Cadoret.

Prochain rendez-vous d’importance dans le cadre du 125e, le 19 août, avec la Grande kermesse qui se veut une grande fête familiale sous la direction artistique de Jimmy Doucet et qui sera clôturée par un feu d’artifice pyromusical au-dessus de la chute des Pères, ainsi que l’exposition 125 ans de présence au Lac-Saint-Jean, une exposition de photos qui se prolongera jusqu’au 2 octobre au monastère Notre-Dame-de-Mistassini.

Partager cet article