CEMR : un coup de pouce aux entrepreneurs de la MRC

Serge Tremblay, journaliste de l'initiative de journalisme local
CEMR : un coup de pouce aux entrepreneurs de la MRC
Le directeur général du CEMR, Pierre-Olivier Lussier, affirme que l’organisation travaille afin d’être opérationnelle dès qu’une reprise sera autorisée par le gouvernement

Forcé à l’arrêt comme plusieurs autres organisations, le Centre d’entrepreneuriat multi-ressources de Dolbeau-Mistassini (CEMR) ne souhaite pas demeurer les bras croisés pour autant. Il mettra certains de ses formateurs à disposition des entrepreneurs du milieu en ces temps de crise.

« On souhaite rendre nos spécialistes accessibles gratuitement aux entrepreneurs de notre MRC. Le soutien à l’entrepreneuriat fait partie de notre mission et c’est un peu notre façon de contribuer dans cette crise », indique le directeur général du CEMR, Pierre-Olivier Lussier.

Afin de ne pas reproduire la formule du webinaire qui est déjà amplement utilisée ces jours-ci, le CEMR optera plutôt pour une activité questions et réponses qui se tiendra en ligne le 21 mai.

Les formateurs qui seront de la partie sont Dominique Rousseau de Mallette, Jessica Tremblay de SBL Avocats et Pierre Cantin de Services conseil Pierre Cantin.

« On invite les entrepreneurs et les gestionnaires d’organisation à nous partager leurs questions, interrogations et problématiques pendant la crise de la COVID-19. Nos spécialistes répondront à leurs questions. »

Ceux et celles qui ont de l’intérêt peuvent faire parvenir leurs questions ou encore leur volonté d’assister à l’activité virtuelle en communiquant avec le info@lecemr.com.

Coup dur

Pour le CEMR, le moment où la crise a frappé aurait difficilement pu être plus mal choisi.

« C’est quand même majeur comme impact. Comme on s’adresse pour le moment à une clientèle constituée principalement d’entrepreneurs forestiers, la période du printemps, avec le dégel, est un moment bien choisi pour la formation. On avait cinq groupes de prévus de la mi-avril à la mi-juin. On a dû reporter et on espère que ce sera simplement un report et non pas une annulation. »

Pour l’instant, difficile de dire quand le CEMR pourra reprendre ses activités. Comme l’endroit peut offrir de l’hébergement, notamment, la situation est plus compliquée.

« On ne sait pas quand une organisation comme la nôtre pourra redémarrer. En attendant, on se prépare à toutes éventualités pour être opérationnel dès que le gouvernement nous le permettra. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des