Cabane à sucre urbaine : un rendez-vous annuel toujours attendu

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Cabane à sucre urbaine : un rendez-vous annuel toujours attendu
La Cabane à sucre urbaine au centre-ville de Dolbeau-Mistassini.

Le 23 mars constituera l’occasion toute désignée pour aller se sucrer le bec et passer une journée agréable à l’extérieur. La Cabane à sucre urbaine organisée par la jeune chambre de commerce et industrie, La Clique, tiendra sa 7e édition.
Depuis le temps, la formule est bien éprouvée et le comité organisateur table sur les activités à caractère familial pour rassembler la population au centre-ville de Dolbeau-Mistassini.
Dégustation de tire, jeux gonflables, petite ferme, compétition de godendard et autres divertissements seront une fois de plus au rendez-vous.
« Cette année, nous offrons un spectacle en deux parties avec Su’l Porch. C’est un groupe de musique qui va nous mettre dans une ambiance de cabane à sucre avec de la musique folklorique », mentionne Jimmy Laliberté, président de La Clique.
Celui-ci ajoute qu’un volet d’animation additionnel se greffe à l’événement, une nouveauté qui mettra en scène des comédiens.
« Nous recevrons la Route des légendes de Jimmy Doucet. Il y aura un concept d’animation qui se déroulera à plusieurs moments au cours de la journée. »
Les activités se dérouleront de 11h à 16h, sur le boulevard Wallberg, entre les 6e et 7e avenues.
Notoriété
À sa 7e édition, la Cabane à sucre urbaine a su se tailler une bonne réputation. Cette notoriété a transparu au moment de l’organisation des activités, souligne Jimmy Laliberté.
« Dès que l’on a commencé à afficher le retour de notre événement, des commerçants et commanditaires nous ont approchés pour être partenaires ou avoir un kiosque. Cette journée-là, au fil des années, a démontré qu’elle avait toute sa pertinence pour les commerçants du boulevard, mais aussi pour la population. »
Charte
Bien que l’équipe de La Clique demeure encore impliquée de près dans l’organisation de la Cabane à sucre urbaine, l’événement est désormais une entité à part qui est formée de son propre comité.
« Nous avons maintenant une charte à part pour la Cabane à sucre urbaine, ce qui nous donne de nouvelles possibilités de financement auprès de la Ville. Comme c’était La Clique qui organisait l’événement auparavant, nous étions limités dans nos possibilités de financement. »
Cette nouvelle façon de faire a permis à l’organisation de toucher 4 650 $ en budget et services auprès de la Ville de Dolbeau-Mistassini.
 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des