Budget fédéral: Peu pour les citoyens de la région, selon un fiscaliste

Budget fédéral: Peu pour les citoyens de la région, selon un fiscaliste
Le ministre fédéral des Finances

BUDGET. Le budget fédéral, déposé mardi par le ministre des Finances du Québec, Joe Oliver, n’offre pas de mesure spécifique pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean, selon François Imbeau, fiscaliste.

«Si on regarde l’ensemble des mesures, on ne dénote rien de spécial pour la région. Par contre, si on pense au 43 M$ réparti sur deux ans pour l’industrie forestière, ça pourrait toucher ici, mais ça s’applique à la grandeur du Canada, donc rien n’est certain», précise M. Imbeau.

Ce dernier donne en exemple le 150 M$ que le gouvernement investit dans le port de Vancouver, «…aucune mesure de ce genre n’a été annoncée pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean».

Pour tout le Canada

Certaines avenues, qui toucheront tout le Canada, vont certainement être utiles à certains citoyens de la région, selon le fiscaliste. Par exemple, le congé de compassion que peut prendre quelqu’un pour s’occuper d’un proche en fin de vie, passe de 6 semaines à 6 mois.

«Si on pense au budget alloué aux Forces armées canadiennes, on n’a vu aucune mesure spécifique pour la région».

Rien pour la classe moyenne

En réponse à l’affirmation que le budget n’offre rien à la classe moyenne, M. Imbeau indique que «…c’est vrai et ce n’est pas vrai».

Selon le fiscaliste, la classe moyenne pourra profiter de certaines mesures, même si elles n’ont pas nécessairement été pensées pour eux.

Rappelons que le budget Oliver 2015-2016 sera équilibré et que le surplus anticipé s’élève à 1,4 G$.

Le ministère des Finances fait d’ailleurs passer la réserve pour éventualités de trois à un milliard de dollars. Si ce coussin avait été maintenu à son niveau historique, alors le budget afficherait encore un déficit de 600 millions.

Partager cet article