Augmentation de 11,5 % des signalements à la DPJ

Augmentation de 11,5 % des signalements à la DPJ
Danielle Tremblay

Si ce sont essentiellement les parents qui jouent un rôle de protection auprès de leurs enfants, il appartient également aux adultes qui les côtoient, d’assumer ce rôle. Une requête justifiée, quand on réalise que dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, le nombre de signalements traités par la direction de la protection de la Jeunesse (DPJ) a augmenté de 11, 5 % depuis l’an dernier.

Cette hausse considérable se traduit par 4 533 signalements (traités), en 2012-2013 et de ce nombre, 44 % des situations réfèrent à une forme de négligence.

Et cette tendance de négligence envers les enfants se confirme dans une proportion de 36 % à l’échelle provinciale. Selon Danielle Tremblay, directrice du Centre jeunesse SLSJ, les enfants sont une richesse et une responsabilité qui concerne toute la collectivité.

« Collective, car comme société, nous devons faire une priorité de nos enfants, par des politiques sociales pour lutter contre la pauvreté, le décrochage scolaire, l’exclusion sociale, pour soutenir l’intégration à l’emploi, la scolarisation des jeunes, le développement de places en services de garde », affirme celle-ci.

En 2012-2013, pour l’ensemble du Québec, les 16 centres jeunesse ont répertorié 80 540 signalements (traités), une augmentation de 4 % par rapport à l’année précédente, soit l’équivalent de 221 signalements par jour.

Les signalements retenus ont été de 31 948 pour 2012-2013.

L’engagement des adultes

Voisin, éducateur, médecin, intervenant, chaque adulte qui croise le chemin d’un enfant devrait porter sur lui, un regard bienveillant pour contribuer à son bien-être et à sa protection, une invitation, que les directions de la protection de la jeunesse (DPJ), ont lancé pour aborder leur dixième bilan annuel, déposé ce lundi 23 septembre.

« Les adultes, tous les adultes, ont une responsabilité individuelle à l’égard des enfants. C’est l’appel que les DPJ du Québec veulent lancer aux citoyens. Nous avons tous des enfants dans notre entourage, dans notre famille, notre voisinage », souligne Mme Tremblay.

 

Le message des DPJ insiste donc sur la portée de l’engagement des adultes envers les enfants sous le thème, Un élan pour voir grand pour chaque enfant. « Soutenir, accompagner, rassurer, stimuler, écouter, conseiller et encadrer les enfants, c’est donner à chacun un élan pour voir grand », énoncent les directions dans leur nouveau rapport. —

Partager cet article