Arthrite juvénile: l’histoire de Sol Barbot

Photo de Yohann Harvey Simard
Par Yohann Harvey Simard
Arthrite juvénile: l’histoire de Sol Barbot
De plus loin qu’elle se rappelle, Sol Barbot dit avoir toujours joué de la musique et qu’elle continuera malgré les douleurs. (Photo : courtoisie)

La vie de Sol Barbot, une étudiante de la Polyvalente de Normandin, a pris une tournure inattendue lorsqu’en février 2020, les médecins lui ont diagnostiqué une arthrite juvénile polyarticulaire.

« Les premiers symptômes sont principalement apparus dans les poignets et les genoux. Mais maintenant, les douleurs se sont répandues partout dans le corps. Ça peut soit être une sensation d’étau qui serre mes articulations ou des brûlements », explique la jeune fille de Roberval.

Or, Sol Barbot étudie en musique et dit avoir toujours été une grande sportive. La musique et la natation font partie intégrante de sa vie, mais sont devenues beaucoup plus difficiles à pratiquer depuis l’apparition de sa maladie.

« Je touche à tout, mais à l’école je pratique le violoncelle et le tuba. Mais cette année, j’ai dû arrêter le tuba parce que c’était trop douloureux. Par contre, le violoncelle j’ai la tête dure là-dessus et je n’ai pas l’intention d’arrêter malgré la douleur. »

« Sol est une musicienne qui a vraiment un talent d’exception que n’importe quel enseignant de musique rêve d’avoir », souligne d’ailleurs l’une de ses enseignantes.

Résilience

Loin de s’apitoyer sur son sort, Sol Barbot fait tout ce qu’elle peut pour tirer du positif de sa situation.

« C’est sûr qu’au niveau de la motivation, il y a des hauts et des bas, mais je le prends comme un apprentissage. Je prends tous les bénéfices qu’il peut y avoir. Cette maladie-là m’a vraiment appris à vivre dans le moment présent, à profiter du temps où je n’ai pas de douleur pour faire ce que j’aime. »

En outre, bien qu’elle souligne que la musique fera toujours partie de sa vie, Sol Barbot dit avoir l’intention d’étudier en psychologie.

« Je veux me rendre à un niveau très avancé dans ce domaine-là. »

Levée de fonds

Par ailleurs, la jeune fille peut compter sur le soutien de ses proches et de ses enseignants. Tous ensemble, ils ont même mis sur pied une levée de fonds dont tous les bénéfices seront remis à la Société de l’arthrite : À vélo pour Sol Barbot.

Un tour du lac Saint-Jean à vélo sera réalisé par le professeur d’éducation physique de la Polyvalente de Normandin, Alexandre Fortin. Parallèlement, les élèves procéderont à une marche autour de l’école pour manifester leur soutien.

La population est aussi invitée à participer en faisant un don sur la page suivante :

http://tascad.convio.net/goto/solbarbot.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires