Ariel Castro s'enlève la vie en prison

Ariel Castro s'enlève la vie en prison
(Photo archives)

Ariel Castro choisit une sortie facile Le tortionnaire de Cleveland Ariel Castro n’avait pas l’intention de croupir longtemps en prison; il s’est pendu mardi soir dans sa cellule d’une prison de l’Ohio.

Celui qui a été condamné à une peine à perpétuité pour enlèvement, viol et torture, a été retrouvé pendu dans sa cellule vers 21h20. On ne sait pas comment il a réussi son coup, mais les autorités sont presque sûres qu’il s’agit d’un suicide. Castro avait été placé dans une cellule individuelle dans le quartier d’isolement.

«Il était détenu sous haute surveillance, ce qui veut dire qu’il était seul dans sa cellule et que des rondes avaient lieu toutes les trente minutes à intervalles réguliers. En découvrant Castro, le personnel médical de la prison a tenté de le réanimer», ont précisé les services pénitentiaires.

On l’a surnommé de bien des façons, mais Castro a toujours dit qu’il n’était qu’un homme malade. Il avait écopé d’une peine à perpétuité assortie d’une peine de prison de 1000 ans.

Castro avait enlevé et séquestré pendant une dizaine d’années trois jeunes femmes dans sa maison d’un quartier populaire de Cleveland. Gina DeJesus, 23 ans, Michelle Knight, 32 ans, et Amanda Berry, 27 ans, ont été libérées le 6 mai dernier.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des