Après Alma, suivront Dolbeau-Mistassini et Saint-Félicien/Roberval : Des Maisons Oxygène pour héberger les hommes en détresse

Denis Hudon
Après Alma, suivront Dolbeau-Mistassini et Saint-Félicien/Roberval : Des Maisons Oxygène pour héberger les hommes en détresse

Le Centre de ressources pour hommes Optimum Saguenay-Lac-Saint-Jean vient d’ouvrir sa première Maison Oxygène  pour les hommes en détresse, au centre-ville d’Alma.

« Depuis le temps qu’on attendait ce moment, c’est maintenant une réalité, se réjouit Sébastien Ouellet, directeur général du Centre Optimum, autrefois le Cran, qui a vu le jour en 1995 à Dolbeau-Mistassini et qui a depuis étendu ses pénates à Alma et Saint-Félicien-Roberval.

Cette maison se veut un centre d’hébergement de longue durée pour des hommes avec enfants qui traversent une période extrêmement difficile de leur vie. Elle peut héberger jusqu’à quatre hommes à la fois. Les séjours peuvent varier de 2 à 3 mois, parfois jusqu’à six mois. La Maison Oxygène située à deux pas de l’église Saint-Joseph et du Complexe Jacques-Gagnon peut accueillir trois familles au premier étage et un homme seul, au sous-sol, dans un appartement 3 ½.

D’autres maisons bientôt

Le Centre Optimum veut ouvrir d’autres Maisons Oxygène dans la région afin de rejoindre les hommes en difficultés directement dans leur milieu de vie ou à proximité. La prochaine à ouvrir sera à Dolbeau-Mistassini.

Sébastien Ouellet parle du début de l’année 2021 pour ouvrir ce centre d’hébergement pour hommes dans le Haut du Lac-Saint-Jean. Ensuite, le plan est d’ouvrir une troisième Maison Oxygène, à Roberval, qui devrait suivre en 2022.

Il est dans les ambitions du Centre d’en ouvrir une quatrième, cette fois à Saguenay. Dans ce dernier cas, la démarche est un peu plus complexe puisque Optimum n’a pas d’équipe sur le terrain.

Sébastien Ouellet rappelle qu’avant aujourd’hui, il n’y avait pas de lieu d’hébergement pour les hommes avec enfants dans la région, insistant sur l’importance de protéger le lien parental au moment où l’homme qui traverse une crise en a le plus besoin.

Rappelons que le Centre de ressources Optimum agit en prévention, promotion et en intervention sur la santé et le bien-être des hommes de la région. Il offre aussi des services d’aide adaptés aux besoins des hommes et outre l’hébergement, on retrouve l’entraide psychosociale (Trajectoires) et l’aide pour les hommes ayant des comportements impulsifs ou violents (Cran d’arrêt).

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des