Alexandre Cloutier veut relever ce grand parti

Alexandre Cloutier veut relever ce grand parti

CANDIDAT. Alexandre Cloutier juge qu’il a suffisamment d’appuis de toute part pour se lancer dans la course à la chefferie du Parti Québécois. Ce midi, dans son fief, à l’Auberge des Îles de St-Gédéon, il a confirmé ses intentions de « relever ce grand parti qui a perdu ses repères. »

« Je tenais à faire connaître ma décision finale là où elle a été prise, c’est-à-dire chez-moi, dans ma région, avec ma famille, avec mes proches, là où tout a commencé et là où sont toujours mes assises dans la vie comme en politique », a lancé avec émotion Alexandre Cloutier, accompagné de son épouse Marie-Claude Perron

Rappelant que les gens lui ont fait confiance depuis les quatre dernières élections, soit sept ans, Alexandre Cloutier veut faire sa part à son tour pour redonner toute la dignité au parti fondé par René Lévesque.

« C’est avec eux que j’entame cette aventure qui me conduira, je l’espère, à diriger ce grand parti qu’est le parti Québécois. Le P’tit gars d’Alma se lance aujourd’hui à la conquête des Québécois. Ma réflexion est maintenant terminée et je serai candidat à la direction du Parti Québécois », a lancé solennellement Alexandre Cloutier.

Le député de Lac-St-Jean veut donner une nouvelle voix au parti.

« Le Parti Québécois ne peut être dans huit mois la pâle copie de ce qu’il est aujourd’hui », de renchérir Alexandre Cloutier.

Ce dernier se rendra à Montréal dès ce mardi pour cueillir son bulletin de candidature et le 9 novembre prochain, il entend faire une grande démonstration d’appuis lors du lancement officiel de sa campagne à Alma.

Avouant que le choc de la défaite du 7 avril a été très dur, Alexandre Cloutier a donc décidé de relever ses manches et de se mettre au travail pour la reconstruction du parti. Et comme il le mentionne depuis quelques mois déjà, cette reconstruction, elle pourrait bien partir de la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean.

Questionné sur les appuis dont il dispose, Alexandre Cloutier soutient que ce sont précisément ces dizaines, voire centaines de messages d’appuis qui l’ont notamment incité à faire le grand saut.

Également, il dispose d’appuis importants à l’intérieur du parti et le tout sera dévoilé de façon stratégique en cours de campagne.

Partager cet article