Agrandissement du bloc opératoire : Près de 3,5 M$ en contrats sont octroyés

Serge Tremblay Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Agrandissement du bloc opératoire : Près de 3,5 M$ en contrats sont octroyés

Le projet d’agrandissement du bloc opératoire de l’hôpital de Dolbeau-Mistassini est formellement démarré alors que des contrats de services professionnels pour tout près de 3,5 M$ ont été octroyés récemment.

Au cours des dernières semaines, la Société québécoise des infrastructures a en effet conclu trois contrats d’importance en vue de la réalisation des plans et devis.

Le Consortium Lemay/Ardoises a obtenu le mandat de services professionnels en architecture pour un peu plus de 1,8 M$. Stantec – Tetra Tech s’occupera du volet de génie mécanique et électrique pour un montant de tout près de 1,3 M$ et enfin, WSP Canada se voit confier le mandat en ce qui a trait au génie civil et de structure.

Chargé de projet pour l’agrandissement du bloc opératoire, Normand Brassard explique que l’on est en début de processus et que la première pelletée de terre est encore loin.

« On a un concept qu’il faut revoir pour ensuite faire des plans et devis préliminaires qui deviendront par la suite des plans et devis définitifs. Ce n’est qu’ensuite que l’on ira en appel d’offres pour octroyer les contrats pour lancer les travaux. »

Le comité de travail est cependant déjà à pied d’œuvre et à peine deux semaines après l’octroi des contrats, deux rencontres ont déjà eu lieu.

« C’est un projet extrêmement complexe qui comporte énormément de détails et il faut l’aborder avec toute la précision qui soit. On sait qu’en construction, ce sont les changements d’ordre en cours de route qui coûtent une fortune, alors on travaille une planification méticuleuse pour éviter tout changement d’ordres. »

L’agrandissement du bloc opératoire de l’hôpital de Dolbeau-Mistassini est un projet attendu de longue date. Il consiste en la construction d’un bâtiment neuf qui sera adossé à l’arrière de l’hôpital, du côté de la Maison du Bel-Âge.

L’échéancier prévoit que les plans et devis définitifs pourraient être prêts pour janvier 2022, de sorte que la phase de construction s’amorcerait cette même année. La livraison de l’édifice pourrait alors se faire en 2024, mais bien des éléments pourraient changer la donne d’ici là.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires