Abolition des commissions scolaires : place au Centre de services scolaire du Pays-des-Bleuets

Photo de dhudon
Par dhudon
Abolition des commissions scolaires : place au Centre de services scolaire du Pays-des-Bleuets

Dès lundi prochain, on ne parlera plus de Commission scolaire du Pays-des-Bleuets, mais plutôt du Centre de services scolaire du Pays-des-Bleuets (CSSPDB). Cette nouvelle appellation fait suite à l’adoption du projet de loi (no 40) qui modifie principalement la Loi sur l’instruction publique relativement à l’organisation et à la gouvernance scolaires.

Cette modification ne change en rien les contrats ou ententes que la C.S. a conclus avec les municipalités, organismes et autres partenaires du milieu.

« Les changements seront simplement effectués lors du renouvellement, si nécessaire. Les documents courants comme les factures, les offres d’emploi, les appels d’offres, entre autres, seront modifiés en conséquence dans les prochaines semaines », explique Marie-Ève Bernard, conseillère en communication au Centre de services scolaire du Pays-des-Bleuets.

Rappelons que le projet de loi 40, adopté le 8 février dernier, met notamment un terme au mandat du conseil des commissaires. Le futur conseil d’administration sera soutenu par un comité consultatif pour la prise de décision sur certains sujets dont la répartition des ressources, les plans d’effectifs et les budgets.

« Malgré ces changements, tous les membres du personnel du CSS du Pays-des-Bleuets demeureront tournés vers un seul objectif, celui de tracer des voies d’avenir pour tous les élèves jeunes et adultes du territoire », conclut Marie-Ève Bernard.

Partager cet article