Accent Meubles ferme après 32 ans : «C’est dur, mais pas à peu près!»

Accent Meubles ferme après 32 ans : «C’est dur, mais pas à peu près!»

Jeanne Flamand et Georges Simard n’ont jamais compté leur temps pour leur commerce Accent Meubles, qui fermera définitivement après 32 ans de service.

Crédit photo : Trium Médias - Denis Hudon

Après 32 ans de dur labeur, à bâtir un commerce, à faire progresser les affaires et à développer une clientèle, le couple Georges Simard et Jeanne Flamand s’apprête à tourner une page importante de leur vie professionnelle, lorsque leur magasin Accent Meubles, sur le boulevard Wallberg, fermera définitivement ses portes dans quelques semaines…

C’est un gros, très gros pincement au cœur de devoir tirer notre révérence en affaires», lance Georges Simard, qui, en 1985, réalisait un rêve, celui de se partir en affaires, comme on dit encore aujourd’hui.

Pour le couple, Accent Meubles était leur bébé. «Mettre fin à tout cela, c’est dur, mais pas à peu près!»

Enseignant en éducation physique, à l’École secondaire Des Chutes, à l’époque, Georges Simard avait le goût de se lancer en affaires.

«Mon père avait toujours rêvé d’avoir un commerce, mais il ne l’a pas fait. Il travaillait dur chaque jour dans son taxi. Faut croire que j’avais toujours ça en dedans de moi aussi, quand, à 47 ans, j’ai finalement parti mon propre commerce ».

Il ignorait même dans quoi il allait se lancer. Le meuble est venu par hasard. Avec deux autres associés, le groupe se lance dans la vente de meubles usagés. À partir de presque rien, chacun met 3000 $ dans l’affaire.

Un nouveau local nécessaire

Le commerce démarre sur la petite rue Chiquette, près du boulevard Saint-Michel, à Mistassini. Après quelques mois, la vente de meubles usagés ne donne pas les résultats attendus et le commerce change de cap et vendra dorénavant des meubles neufs.

Le commerce à trois associés ne durera pas très longtemps, Georges Simard devenant l’unique propriétaire, en compagnie de sa conjointe, Jeanne Flamand, qui continue de se donner corps et âme dans l’entreprise.

Le commerce est en expansion et pour continuer sa progression, il faut trouver un nouveau local.

«Lorsque le bâtiment abritant Vidéotron et le billard Dooly’s s’est libéré, mon choix était fait. Spacieux et bien situé au centre-ville, c’était idéal!»

Denis Savard, gérant et employé au commerce depuis 26 ans, était la personne toute désignée pour prendre la relève d’Accent Meubles, à Dolbeau-Mistassini.

Malheureusement, son décès subit en 2016, en plus de la perte d’un ami estimé, est venu changer les plans d’avenir de Jeanne et Georges.