Le réemploi au service de la santé mentale

Le réemploi au service de la santé mentale

Bienvenue à la Ressourcerie.

Crédit photo : Trium Médias - Serge Tremblay

Une ressourcerie a ouvert ses portes le 5 octobre à Dolbeau-Mistassini. Une occasion de donner une deuxième vie à différents objets et vêtements, tout en appuyant des adultes qui vivent avec une problématique de santé mentale.

Initiative du Centre de santé mentale l’ArrimAge, la ressourcerie se situe au même étage que l’organisme, au sein des Promenades du Boulevard. Le projet a été monté par des gens qui fréquentent le centre et qui en tireront une expérience de travail.

Grâce à un partenariat avec le comptoir vestimentaire St-Vincent-de-Paul de Dolbeau-Mistassini, la ressourcerie offre des vêtements de toute sorte à très bas prix, ainsi que d’autres produits comme des bibelots, des jeux, des livres et autres.

D’autres services comme de la couture et de la buanderie sont aussi disponibles.

La ressourcerie s’adresse à tout le monde et se veut l’occasion de donner une nouvelle vie à des objets et vêtements en bon état.

Fierté

Pour les 11 personnes vivant avec une problématique de santé mentale qui se sont impliquées dans le projet, le début des activités a marqué une grande fierté.

« C’est encourageant de voir qu’on y est arrivé, on est très fier! », lance Alex Imbeault.

« Pour nous, qui vivons avec la maladie mentale, c’est un projet qui nous permet de se mobiliser et de chasser les mauvaises idées. Moi, grâce à ce projet, j’ai pu me faire des amis et rencontrer des gens qui ne me jugent pas », témoigne pour sa part Martin Tremblay.

Que ce soit à l’accueil, à la caisse, au triage des vêtements ou à l’entretien du local, ces adultes trouveront une expérience de travail qui leur sera bénéfique sur le plan personnel.

La ressourcerie est accessible les mardi, mercredi et jeudi, de 8h30 à 16h.