Le Challenge cycliste des bleuets a fait sa place auprès des amateurs

Le Challenge cycliste des bleuets a fait sa place auprès des amateurs

Le Challenge cycliste des bleuets a été désigné cyclosportive de l'année l'an dernier.

VÉLO. Quelque 200 cyclistes se donnent rendez-vous à Dolbeau-Mistassini, le 3 septembre, pour compléter un tour du lac à vélo en une seule journée à l’occasion de la 4e édition du Challenge cycliste des bleuets Desjardins.

Malgré le nombre important de cyclosportives au Québec, il y en aurait près de 300, le Challenge cycliste des bleuets n’a pas de difficulté à afficher complet. Le comité organisateur sous la présidence de Paul Morel n’aura pas de difficultés à remplir les trois pelotons de cyclistes encore cette année.

« Avoir remporté le titre d’événement cycliste de l’année l’an dernier a eu un effet positif. Il y a beaucoup d’événements comme le nôtre au Québec, alors si on veut continuer d’attirer des gens de Montréal, Québec et Trois-Rivières chez nous à Dolbeau-Mistassini, il faut se démarquer », souligne Paul Morel.

La capacité d’attraction du Challenge cycliste des bleuets ne se dément d’ailleurs pas puisque environ 65% des inscriptions proviennent de l’extérieur du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Recette gagnante

Outre la qualité des paysages à apprécier autour du lac Saint-Jean, le Challenge s’appuie sur une formule qui fait de l’encadrement des participants une priorité.

« On est conscient que pour faire venir des gens de l’extérieur chez nous quand ils pourraient faire des randonnées dans des secteurs plus près de chez eux, on doit offrir un plus. Notre recette, c’est d’offrir un encadrement d’une qualité qui sort de l’ordinaire », affirme Paul Morel.

Ce dernier ajoute d’ailleurs que le Challenge cycliste des bleuets est l’un des très rares événements à rouler en peloton fermé et parfaitement encadré. « On applique en quelque sorte la même formule que le 1 000km du Grand Défi », précise-t-il.

Le club de vélo de route local, le Club cycliste des deux rives, est aussi très impliqué dans l’événement.

Retombées

Localement, l’impact du Challenge cycliste des bleuets se fait sentir. L’organisation compte sur budget d’opération d’environ 75 000$ en plus de tout l’hébergement qui est nécessaire pour les participants de l’extérieur.

« Les hôtels affichent en général complet et je dois d’ailleurs trouver de l’hébergement pour quelques personnes encore. Pour nous, c’est un beau problème », soutient Paul Morel.