Sections

Alain Lalancette aurait mis le feu aux vêtements de sa victime


Publié le 28 juin 2017

Justice.

©(Photo Deposit - Olga Chernetska and Leonid Yastremskiy)

JUSTICE. L’ancien enseignant au Centre d’éducation des adultes Le Parcours de Dolbeau-Mistassini, Alain Lalancette fait face à 6 chefs d’accusation.

Les événements se seraient produits en avril 2016. Alain Lalancette aurait mis le feu aux vêtements de la présumée victime, l’aurait drogué et agressé sexuellement. La victime était majeure, mais un interdit de publication a été décrété afin de ne pas l’identifier.

Les six chefs d’accusation sont :

- Voies de fait graves causant des blessures, des mutilations ou défiguration du plaignant ou de même que mettre la vie de celui-ci en danger.

- Infliction de lésions corporelles.

- Agression sexuelle.

- Causer des lésions corporelles à autrui par le feu ou l’explosion.

- Négligence criminelle

- Possession de substances

Alain Lalancette sera de retour devant le Tribunal le 22 août prochain.