Des ados qui font de la télé à leur image

Des ados qui font de la télé à leur image

En pleine entrevue.

Crédit photo : Trium Médias - Serge Tremblay

Un groupe de sept jeunes du milieu a monté son propre projet d’émission de télévision, Adossez-vous, afin de parler de sujets qui les rejoignent. Leur premier invité: nul autre que le premier ministre du Québec, Philippe Couillard!

Félix Côté, Raphaël Savard-Therrien, Gabriel Boucher, Félix Savard, Éva Lalancette, Clara Boucher et Shaona Gravel ne manquent certes pas de dynamisme.

Invités par la direction de la Télévision locale à s’impliquer dans un projet télévisuel, ils ont sauté sur l’occasion.

L’émission Adossez-vous a été créée par eux de A à Z. De la préproduction, en passant par le tournage, le montage et la préparation du décor, tout a été conçu par les jeunes.

La Télévision locale a offert la formation et encadre le processus de façon minimale.

«Cette émission, c’est un laboratoire, précise le président de la Télévision locale, Stéphane Gagnon. Les jeunes ont le plein contrôle de ce qu’ils veulent faire et vont pouvoir faire évoluer l’émission selon leur vision.»

Cette première saison prévoit 12 émissions d’une durée de 28 minutes, qui figureront à la programmation hiver 2018 de la Télévision locale.

L’équipe de jeunes derrière l’émission Adossez-vous.

Départ canon

Pour la toute première émission, l’équipe d’Adossez-vous a réussi à mettre la main sur un invité de marque, en la personne du premier ministre Philippe Couillard.

Celui-ci a accepté d’emblée de se prêter au jeu et de témoigner sur son adolescence. Questionné par les trois animateurs, il a révélé avoir été un ado un peu hors-norme, très studieux et qui aimait particulièrement l’école.

Il a, par ailleurs, avoué qu’il trouve l’ouverture des ados d’aujourd’hui autrement plus grande qu’à son époque et très emballante pour l’avenir.

Stress

La jeune équipe d’Adossez-vous a vécu ce premier tournage avec une bonne dose d’adrénaline.

«C’est fut très stressant et très le fun en même temps!», lançait l’une des animatrices, Éva Lalancette, à la suite du tournage.

«C’est un poids qui nous est enlevé d’avoir fait une première émission. Ça nous donne aussi des idées pour la suite et pour faire les choses autrement», ajoutait Clara Boucher, qui était aussi sur un siège d’animatrice.