Sections

Richard Hébert briguera l’investiture libérale dans Lac-Saint-Jean


Publié le 7 août 2017

Richard Hébert.

©TC Media - archives

POLITIQUE. Le maire de Dolbeau-Mistassini, Richard Hébert, entend briguer l’investiture du Parti libéral du Canada en vue de l’élection partielle dans le comté de Lac-Saint-Jean, comté laissé vacant suite au retrait de la vie politique de Denis Lebel.

Richard Hébert avait amorcé une réflexion à la suite du départ de M. Lebel. Sa rencontre avec le premier ministre Justin Trudeau l’a convaincu de faire le saut en politique fédérale.

« Ma rencontre avec Justin Trudeau le 26 juillet dernier a été déterminante. Monsieur Trudeau m’est apparu comme un leader moderne, charismatique et inspirant. Ses valeurs et sa vision optimiste de l’avenir en regard notamment des questions environnementales, de l’économie, de l’équité sociale et le soutien à la classe moyenne m’ont convaincu qu’il serait bon de faire partie de son équipe et ainsi faire valoir les aspirations des citoyens du Lac-Saint-Jean », indique Richard Hébert.

Celui-ci se dit plus particulièrement motivé par l’enjeu du monde forestier, un dossier qu’il souhaite aller défendre à Ottawa.

« J’ai vécu de près la crise forestière, j’ai vu des hommes et des femmes perdre leur emploi et de jeunes familles devoir quitter notre territoire. J’ai une opportunité qui se présente pour devenir un acteur capable de contribuer positivement au redressement de notre économie », croit-il.

Pour l’instant, le gouvernement Trudeau n’a toujours pas déclenché l’élection partielle dans Lac-Saint-Jean. Le maire de Desbiens, Nicolas Martel, a lui aussi manifesté son intérêt à briguer l’investiture libérale.