Sections

Les secrets de la tarte géante du Festival du Bleuet

Publié le 9 août 2017

C'est la Maison Gourmande qui prépare la tarte depuis déjà plusieurs années.

©gracieuseté

FESTIVAL. La tarte aux bleuets géante est un symbole fort qui résiste au temps et toujours présente en cette année du 57e anniversaire du Festival du bleuet de Dolbeau-Mistassini. Mais que cache cet emblématique dessert qui attire tant les foules?

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la tarte aux bleuets géante… sans jamais oser le demander. Une tarte aussi grosse, qui fait en réalité 5 pieds et 3 pouces de diamètre, ça ne s’improvise pas. Parlez-en à Francis Bouchard, l’un des actionnaires de  la Maison gourmande et boulanger qui a eu le mandat de réaliser cette tarte pour une septième année consécutive.

« C’est le Festival qui fournit la plaque en aluminium sur laquelle on prépare la tarte. On s’atèle à la tâche la veille de la dégustation du samedi où près de 600 personnes auront chacune une part du dessert. Ça commence vers 8h le matin et malgré sa taille gigantesque, grâce à notre four à pain, la cuisson dure environ une heure et demie, à 350 degrés », explique-t-il. Il faut toutefois accorder deux heures à feu doux pour la préparation de la garniture aux bleuets.

Francis Bouchard avec la fameuse plaque d’aluminium de 5 pieds et 3 pouces pour la préparation de la tarte aux bleuets géante.

©Trium Médias - Denis Hudon

Dans le monumental

Une fois la tarte cuite, on éteint le four, mais il faudra attendre encore huit autres heures avant de la retirer, les portes du four ouvertes. Un ventilateur est même installé devant la tarte pour éviter que la cuisson se poursuivre tellement la chaleur accumulée reste dense.

C’est la préparation de la pâte et l’ajout des bleuets qui posent le plus grand défi.

Imaginez, il faut 90 livres de bleuets (trois boîtes), 75 livres de pâte, 66 livres de sucre sans oublier les œufs, le lait et la fécule de maïs pour épaissir la garniture. Une fois terminée, la tarte fait environ 2 à 3 pouces d’épaisseur.

« Il faut être au moins quatre personnes pour mettre la tarte au four. Elle pèse environ 210 livres. Mon père, Joseph-Arthur, qui a maintenant 70 ans, vient nous donner un coup de main », confie Francis Bouchard.

Jean-François Lambert, aussi actionnaire à la Maison gourmande, tout comme Caroline Bouchard, avoue que la première année était tout un défi pour son équipe.

« Maintenant, avec les années, notre méthode est à point et il suffit de suivre les étapes et de rester concentré. Mais c’est toujours une fierté de préparer une tarte de cette grosseur », conclut Jean François Lambert.

Finalement, c’est l’organisation du Festival du bleuet, avec un camion adapté à la taille du dessert mythique, qui le transporte sur le site de la fête pour la dégustation populaire.