Sections

Du transport collectif d’ici le 2 octobre dans Maria-Chapdelaine


Publié le 15 juin 2017

Une formule comme celle du Taxibus, à Alma, fait partie des scénarios qui sont possibles dans Maria-Chapdelaine.

©TC Media - France Paradis

MOBILITÉ. Le projet de mettre en branle un service de transport collectif dans la MRC de Maria-Chapdelaine a franchi une nouvelle étape, mercredi soir, alors que les élus ont adressé une demande de subvention au ministère des Transports pour véritablement aller de l’avant.

« Ce projet de transport collectif, on le travaille, on va le débuter et on va le poursuivre. On sait que ce sera difficile au début, mais on va persévérer parce qu’on croit que c’est un service important pour notre population », a fait valoir le préfet Jean-Pierre Boivin.

Les élus de la MRC ont ainsi demandé une subvention de 200 000$ au ministère des Transports du Québec pour venir compléter le financement qui est déjà mis de l’avant localement. L’organisme Transport adapté Maria-Chapdelaine deviendra Transport collectif et adapté Maria-Chapdelaine et verra sa mission modifiée.

« On a conclu une entente avec l’équipe en place et l’organisme devient le mandataire de la MRC pour le transport collectif. À titre de mandataire, il ira en appel d’offres pour trouver un transporteur privé qui pourra nous offrir un transport », a précisé Jean-Pierre Boivin.

Ce transporteur privé, qui pourrait être un minibus avec des heures fixes ou encore un service de Taxibus comme à Alma, viendra compléter l’offre de service sur le territoire. Transport collectif et adapté Maria-Chapdelaine verra pour sa part à maximiser l’utilisation de ses autobus en les ouvrant au grand public en plus des personnes à mobilité réduite qui requièrent ce type de transport.

La date officielle pour le début du service de transport collectif a été fixée au 2 octobre, mais on souhaiterait pouvoir début un peu plus tôt au cours de l’été. Mettre de l’avant un service dans la ville centre de Dolbeau-Mistassini qui permettrait notamment de rallier l’hôpital est une priorité.