Parc régional des Grandes Rivières : du tourisme d'aventure dès 2016

Parc régional des Grandes Rivières

Jules Simard jules.simard@tc.tc
Publié le 15 novembre 2015
Mario Fortin et Dominique Gobeil
TC Media - Jules Simard

MARIA-CHAPDELAINE.  L’année 2015 aura permis à la Corporation du Parc régional des Grandes Rivières du Lac-Saint-Jean de rafraîchir certains sites et équipements situés sur le territoire de la MRC de Maria-Chapdelaine afin d’être prête à attirer visiteurs et touristes sur l’ensemble des 8 sites pour la saison estivale 2016.

C’est le bilan dressé par le directeur général de l’organisme, Dominique Gobeil, qui souligne que l’on est actuellement à mettre la dernière main au nouveau site Internet qui servira aussi de site transactionnel pour l’organisation de forfaits sur le territoire du Parc des Grandes Rivières. Dès le début de l’année 2016, les visiteurs et touristes à la recherche d’endroits et de paysages uniques dans le territoire de la MRC pourront ainsi consulter l’offre en tourisme d’aventure offert par la corporation.

Réalisations

Au cours de la dernière année, la Corporation du Parc régional des Grandes Rivières du Lac-Saint-Jean a contribué à la revitalisation de certains sites, à la construction de belvédères d’observation et à l’aménagement de terrains de camping rustiques dans trois secteurs en particulier.

Ainsi dans le secteur des Eaux-Vives à Saint-Stanislas, on a érigé un belvédère tout en aménageant un sentier pédestre en bordure de la rivière Mistassibi.

Dans le secteur de la Chute à l’Ours en collaboration avec la municipalité de Normandin, on a procédé à la réfection de deux sentiers pédestres soit celui des Trous d’Ours et celui de l’Arboretum riverain.

Enfin, 10 terrains de camping rustiques ont été construits en bordure de la rivière aux Rats, de la rivière Mistassibi et de la rivière Mistassini, sur le territoire des municipalités de Notre-Dame-de-Lorette, Saint-Stanislas et Albanel.

Le directeur général du parc régional, Dominique Gobeil, rappelle que tous ces aménagements sont réalisés en collaboration avec les organismes qui ont agi jusqu’à maintenant comme maître d’œuvre du développement de ces sites. L’année 2015 aura aussi permis d’établir une communication efficace entre les partenaires pour obtenir ainsi une porte d’entrée unique pour le développement du tourisme d’aventure sur le territoire de la MRC de Maria-Chapdelaine.