L'avenir du Club de Golf assuré

Serge Tremblay
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Grâce à l'appui de la Ville de Dolbeau-Mistassini

Le maire Georges Simard, le président du Club de Golf de Dolbeau-Mistassini, Junior Juneau, et le directeur général à la Ville de Dolbeau-Mistassini, Frédéric Lemieux.

Dolbeau-Mistassini - La Ville de Dolbeau-Mistassini et le Club de Golf de Dolbeau-Mistassini ont conclu une entente qui permettra d'assurer la survie du Club à moyen terme. Le conseil municipal a en effet décidé d'accorder un prêt hypothécaire sans intérêt d'une valeur de 180 000 $ au Club de Golf.

C'est ce qu'ont annoncé lundi le maire de Dolbeau-Mistassini, Georges Simard, et le président du Club de Golf de Dolbeau-Mistassini, Junior Juneau. Le Club de Golf s'engage à rembourser le prêt en question à raison de 12 000 $ par année, et ce, pour une période de 15 ans. Le prêt hypothécaire a été octroyé sur le chalet et le terrain de ce dernier, qui sont propriétés du Club de Golf. Par ailleurs, la Ville a indiqué qu'elle exempterait désormais le Club de Golf de tout paiement de taxes.

Pour Junior Juneau, cette décision vient stabiliser la situation financière du Club de Golf. « Nous sommes très heureux de cette entente. L'implication de la Ville était une condition essentielle à la survie du Club de Golf. Depuis deux ans, nous devions fonctionner sans fonds de roulement. Même un bris mineur devenait impossible à payer », a-t-il indiqué, soulignant également que le tout fait en sorte que la Ville reconnait le Club de Golf comme un acquis important pour le milieu.

Il faut dire que le Club de Golf a dû engager des dépenses importantes au cours des dernières années. « La fermeture de l'usine a eu un impact majeur sur le Club de Golf. D'abord plusieurs employés étaient des membres du club, mais l'eau nous était fournie par AbitibiBowater. Nous avons donc dû investir 100 000 $ pour assurer notre approvisionnement en eau. De plus, nous avons reçu une visite de la CSST qui a fait en sorte que nous avons dû investir 50 000 $ pour effectuer une mise aux normes de nos installations », a précisé Junior Juneau.

Si l'entente conclue avec la Ville vient assurer la survie du Club de Golf à tout le moins à moyen terme, ladite entente est toutefois assortie de conditions. Le maire Simard a en effet expliqué que pour bénéficier du prêt hypothécaire de 180 000 $, le Club de Golf devait s'engager à ne pas contracter d'autres prêts de nature hypothécaire. De plus, il ne pourra plus présenter de demande de financement et devra déposer annuellement auprès de la Ville une copie de ses états financiers. Enfin, il devra diminuer sa marge de crédit à un maximum de 5 000 $ et tenir un tournoi-bénéfice annuel.

Pont tracel

Bien que l'avenir immédiat du Club de Golf soit assuré, l'évolution du dossier du pont tracel sur la rivière Mistassini est susceptible d'avoir un impact sur certains terrains de golf. À cet effet, le maire Simard a précisé que l'on était actuellement à l'évaluation d'une deuxième option dans le tracé du pont qui permettrait d'éviter de toucher aux terrains en question.

« Ce sont des questions économiques qui guideront les décisions dans le dossier du pont tracel. Si on ne peut pas éviter de toucher aux terrains du Club de Golf, on voudrait faire entrer le tout à l'intérieur des coûts du projet. On sait que la Ville possède les terrains du côté du Western, alors il y a une partie qui pourrait être empruntée pour le Club de Golf de ce côté. Ce sont des choses que l'on devra examiner », a expliqué Georges Simard.

Le Journal Nouvelles Hebdo, un média de Transcontinental.

Organisations: Club de Golf de Dolbeau-Mistassini, Junior Juneau, Ville de Dolbeau-Mistassini, Club de Golf.C' CSST Georges Simard.Le Journal Nouvelles Hebdo

Lieux géographiques: Dolbeau, Mistassini, Rivière Mistassini

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires