Le nord du lac a maintenant sa microbrasserie

Jules Simard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Coureur des bois

Caroline Mailloux et Louis Simard sont fébriles à la veille de l'ouverture officielle de la microbrasserie Le Coureur des bois.

Dolbeau-Mistassini- C'est aujourd'hui (mercredi), 21 décembre, que Louis Simard, Luc Simard et Caroline Mailloux, actionnaires et propriétaires de la microbrasserie Le Coureur des bois, ouvriront officiellement les portes de leur entreprise au 1551 Wallberg. L'entreprise devient ainsi la première microbrasserie à s'implanter à Dolbeau-Mistassini, entreprise qui fabriquera sur place quatre bières aux couleurs du terroir et de l'environnement local.

Travailleur en sylviculture, Louis Simard, originaire de Dolbeau-Mistassini, s'adonne à la fabrication de bière sur une base artisanale depuis plusieurs années. "Il y a deux ans, j'ai décidé de travailler à construire un plan d'affaires pour monter une microbrasserie qui présenterait un produit de qualité dans un environnement qui nous ressemble, soit l'ambiance d'un camp de coureur des bois", confie Louis Simard qui, avec son frère Luc et une associée, ont ainsi mis la main au houblon et au malt pour mettre en marché quatre bières sous le sigle du totem.

Que ce soir l'Ourse noire, le Renard (rousse), le Harfang (blanche) ou le Lynx (blonde), les quatre bières sont fabriquées dans les cuves de la microbrasserie à base de produits cueillis et traités au Québec. Louis Simard souligne de plus que la venue de la microbrasserie vient aussi compléter un réseau régional de brasseurs. "Pendant toute la période où j'ai construit mon plan d'affaires, j'ai été en contact avec les propriétaires des microbrasseries de la région et c'est avec entrain qu'ils voient l'arrivée de mon entreprise dans le nord du lac", précise Louis Simard, qui souligne que l'on peut maintenant penser à faire une route de la bière au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

En plus des quatre bières de base qui seront produites à la microbrasserie Le Coureur des bois, Louis Simard envisage de produire des bières pour des occasions spéciales. Ainsi lors du Festival du Bleuet il entend mettre en marché la Blanche du Festival du Bleuet, et une bière allemande lors de l'Octoberfest.

En dernière heure, le microbrasseur Louis Simard nous apprend qu'un retard dans l'émission du permis de vente des produits fabriqués au Coureur des bois fait en sorte que l'on ne pourrait pas vendre les quatre bières produites lors de l'ouverture officielle. "Si le permis nous est livré pour mercredi, nous mettrons en vente nos produits, sans cela nous aurons des produits d'autres microbrasseries", précise Louis, tout en indiquant que l'ouverture officielle s'effectuera tout de même mercredi.

Le Journal Nouvelles Hebdo, un média de Transcontinental.

Lieux géographiques: Dolbeau-Mistassini, Québec, Saguenay-Lac-Saint-Jean

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires